Le financement de litiges est un service financier fourni par des sociétés spécialisées dans la prise en charge des frais de litige pour les clients. À cet effet, le client conclut un contrat séparé avec le financier du contentieux.

Prise en charge des risques par des bailleurs de fonds professionnels

Financement de litiges

  • Aucun risque pour le client
  • Le financier de procédure obtient une part du succès
  • Rentabilité plus faible pour le client en cas de succès ou d’échec

Un financier de litige assume le risque financier du litige pour le client. Des frais juridiques, des frais de justice et éventuellement des frais de témoins et d’experts sont encourus dans le cadre d’une action en justice. La partie qui perd le procès doit également prendre en charge les frais de procédure. Le financement de litige assume le risque financier de perdre le litige. En contrepartie, il est pris en compte dans le cas où le processus serait remporté par son client. Il existe différents fournisseurs de financement de procédures de litige. D’une part, il y a les assurances de protection juridique, qui offrent leurs services en dehors de leurs activités d’assurance. D’autre part, il existe des entreprises spécialisées dans le financement de litiges.

Afin de recevoir un engagement de financement de litige, une demande de financement doit être faite. De nombreux bailleurs de fonds en litige ont une valeur minimale fixée pour le litige. Cela signifie que seuls les cas supérieurs à une certaine somme demandée seront acceptés. Aussi, le financement de litiges n’est possible que pour la partie demandeuse d’un certain montant. Le financement de litiges n’est pas possible du côté du défendeur. Avec la demande sont soumis tous les documents nécessaires et la correspondance avec la partie adverse. Le bailleur de fonds examine ensuite les chances de succès de l’affaire. Si le financier de litige conclut que l’affaire est susceptible de réussir, il en assumera le financement. Ensuite, les honoraires de l’avocat et les frais de justice sont payés prioritairement. Si le procès est perdu, le financier de litige paiera également l’avocat adverse.

Si la procédure de litige est remportée, que le client obtient le montant demandé et que le paiement est effectué, une contrepartie financière doit être versée au fournisseur de financement de procédure de litige. Le montant est basé sur la somme attribuée et varie en fonction du financier.

Prenez rendez-vous maintenant

Contactez-nous maintenant


    Contact:Wittelsbacherstraße 18 | 10707 Berlin 030 407 417 31info@bildt-law.de